La Liberté

Une bouteille lancée à la mer

Partager cet article sur:
28.02.2020

Me voilà quelque peu irritée face à un sujet qui me tient particulièrement à cœur: le bénévolat en faveur des animaux. Je tiens à préciser que je n’ai ni véhicule, ni ordinateur et encore moins une imprimante! Or, j’ai consulté les différents organismes caritatifs. Entre autres, la Croix-Rouge fribourgeoise, Caritas et le Réseau Netzwerk.

Sur ce dernier réseau, j’ai trouvé l’association AtheMae-Cabot’ins à La Neirigue qui cherche l’aide de nombreuses petites mains. Hélas, cette association se situe à 2 km du premier arrêt de bus. Et pour les autres projets, il faut des personnes équipées, informatiquement parlant. Bien sûr il y a la SPA à Font et l’Oasis des vétérans a Vaulruz. Tous deux hors de ma portée.

Les organismes de bénévolat font beaucoup pour nos aînés, nos jeunes, nos migrants, nos paroisses, etc. Ce qui est, bien entendu, fort bien et louable. Mais qui se préoccupe de nos animaux? Je pense qu’à notre époque, les chats, les chiens ou tous les autres animaux de compagnie font partie intégrante de nos vies. Ils embellissent les journées de personnes seules qui peuvent profiter de la ronronthérapie ou égayent une famille joyeusement réveillée par le jappement du petit copain poilu!

Il est en outre avéré que l’équithérapie, par exemple, est de grand secours pour les enfants souffrant de handicap mental. Je lance cette lettre comme une bouteille à la mer: aidez-moi à me sentir utile auprès de tous ces animaux qui m’apportent tant. J’ajoute que j’ai déjà passé des annonces pour du «pet sitting» qui n’ont rien donné. La plupart des gens ayant des voisins bienveillants.

Carole Meuwly, Fribourg

Articles les plus lus
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00