La Liberté

Une initiative qui tombe à pic!

Publié le 26.07.2022

Temps de lecture estimé : 1 minute

Partager cet article sur:

Qu’on le veuille ou non, le service civil est devenu une alternative au service militaire. Les plus frileux s’en inquiètent et craignent une faille dans la défense du pays. Les plus acharnés y voient un désaveu de l’armée qui justifie sa suppression.

Dans ce clivage figé, une initiative populaire apporte un regard neuf: l’initiative pour le service citoyen défendue récemment par Johanna Gapany dans les colonnes de La Liberté (19.7). Lancée et soutenue par des gens de tous horizons, cette initiative souhaite que chaque citoyen, homme ou femme, s’engage une fois dans sa vie pour la collectivité ou l’environnement, que ce soit dans l’armée ou dans un autre type de service.

Je soutiens avec conviction cette initiative ambitieuse et visionnaire. Même si l’armée a besoin d’un rafraîchissement, elle nous apprend au moins une chose importante et riche en promesses: la démocratie n’est pas qu’une affaire de bulletins de vote, elle passe par un engagement concret des citoyens. Toutefois, le paradigme du soldat citoyen semble un peu usé.

Le service civil a en effet démontré que l’on peut servir son pays de diverses manières, par exemple sur les alpages ou dans les homes. Surtout, nous voyons que les défis actuels ne sont plus seulement militaires: outre la défense toujours nécessaire, nous devons affronter des enjeux climatiques, le vieillissement de la population ou la pénurie de personnel soignant.

A juste titre, l’initiative pour le service citoyen voit dans l’engagement citoyen le meilleur atout pour renforcer notre résilience, notre cohésion et notre démocratie. Je vous encourage à la signer.

Nathanaël Mornod, coresp. de l’antenne fribourgeoise de l’initiative, Hauteville

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11