La Liberté

Une mauvaise idée à rejeter

26.01.2019

Il y a quelques années, une initiative analogue à celle contre le mitage avait été déposée. Par la suite, les initiants l’ont retirée en faveur de la révision de la loi sur l’aménagement du territoire acceptée par les Chambres, puis par le peuple en 2013.

Cent huitante hectares constructibles: c’est ce que le canton de Fribourg a dû déclasser en vertu de la nouvelle loi. Nous sommes très loin des propos alarmistes des initiants. L’urbanisation vers l’intérieur du milieu bâti et une utilisation efficace du territoire sont des objectifs officiels de la politique suisse en matière de développement territorial.

Le texte de l’initiative soumise au peuple le 10 février donne une fausse impression de la réalité. La Suisse s’est déjà montrée très active et comprend beaucoup de surfaces vertes. L’initiative vise à stopper l’augmentation des zones à bâtir. Or, les chiffres de l’Office fédéral du développement territorial montrent que la surface des zones à bâtir est restée presque identique depuis 2012.

L’initiative mettrait un frein radical au développement des cantons et des communes. Les entreprises seraient de plus en plus nombreuses à partir s’installer dans des cantons disposant des réserves de terrain.

La raréfaction des zones à bâtir aurait pour conséquence l’augmentation des prix et, de ce fait, celle des loyers. Les initiants sont les mêmes qui demandent régulièrement la baisse du prix des loyers. Où est la cohérence?

Evitons de nous tirer une balle dans le pied. Le 10 février prochain, je dirai non à cette initiative nuisible et superflue.

Bernard Repond,

Charmey

Articles les plus lus
Abonnez-vous à notre playlist Spotify
Abonnez-vous à notre playlist Spotify

Découvrez les playlists Spotify de La Liberté.

Abonnez-vous pour 9.-/mois
Abonnez-vous pour 9.-/mois

25 articles par mois, l’info qu’il vous faut quand il faut. Pour ceux qui savent exactement ce qu’ils veulent.

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00