La Liberté

Unité de matière non respectée

09.05.2019

Voter sur deux objets dans une même mouture, qui n’ont rien à voir l’un avec l’autre et, de plus, qui ont tous deux déjà été refusés par le peuple, me laisse perplexe.

Les dindons de la farce resteront les salariés qui verront leurs revenus diminuer d’année en année par les augmentations successives des cotisations AVS sans aucune garantie du retour sur investissement le moment venu.

Quant à la réforme de la fiscalité des entreprises, elle sera à peine mise en application que déjà elle sera morte (LL du 25.4). Ce qui se prépare au niveau international (OCDE) concernant l’imposition des GAFA et la future réforme fiscale «Pillar 1» assécheront les rentrées fiscales des entreprises internationales. Quant aux gains réalisés par ces entreprises avant l’application des nouvelles normes, ils ne seront pas réinvestis, mais bien redistribués à leurs actionnaires!

De son côté, le Conseil fédéral aura, à mon avis, la bonne excuse pour retirer ses 800 millions annuels promis à l’AVS. Nous pourrions attendre autre chose d’un ministre socialiste quadragénaire qui devrait nous présenter des solutions innovantes et qui, malheureusement, nous sert une soupe réchauffée et archaïque.

En Suisse, une fortune estimée à environ 7800 milliards de francs est gérée. Mais nos politiciens sont incapables de prendre l’argent nécessaire où il se trouve afin d’assurer notre paix sociale et le bien-être des citoyens de ce pays.

C’est pourquoi je voterai non le 19 mai.

Dominique Corminbœuf,

ancien député PS, Domdidier

Articles les plus lus
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00