La Liberté

Xavier Koenig: «Cela redonne un but et une motivation à tous les musiciens»

Xavier Koenig: «Cela redonne un but et une motivation à tous les musiciens» © Alain Wicht-archive
Xavier Koenig: «Cela redonne un but et une motivation à tous les musiciens» © Alain Wicht-archive
Partager cet article sur:
12.05.2021

Xavier Koenig, président de la Société cantonale des musiques fribourgeoises (SCMF) et Philippe Savoy, président de la Fédération fribourgeoise des Chorales, sont globalement satisfaits des annonces faites par le Conseil fédéral cet après-midi

Olivier Wyser et Tamara Bongard

Pour les fanfares et autres harmonies, ces nouvelles règles proposées par le Conseil fédéral riment avec reprise des répétitions. Jusqu’ici, les musiciens amateurs étaient perplexes face aux règles édictées, jugées inapplicables. Ainsi, les musiciens pourront se regrouper à 30 et même à 50 s’ils répètent en vue d’un spectacle.

Chaque musicien devra tout de même disposer d’une surface de 10 mètres carrés. «Cela veut tout simplement dire que nous pouvons rejouer», se réjouit Xavier Koenig, président de la Société cantonale des musiques fribourgeoises (SCMF).

«Concrètement les fanfares pourront répéter à 30 dans une salle de 300 mètres carrés, soit en gros une salle de gymnastique. C’est tout à fait faisable.» Selon le président de la SCMF, une bonne partie des ensembles du cantons pourront ainsi se réunir au complet. «Nous sommes heureux de retrouver des règles du jeu plus logiques que les précédentes. Cela montre que nous sommes sur la bonne voie.» Et de relever que les fanfares et harmonies ont dû se montrer très créatives durant cette pandémie : «Cela redonne un but et une motivation à tous les musiciens».

Du côté des chorales, on réagit également. « Ces mesures sont mises en consultation et, comme d’habitude, j’espère qu’elles seront confirmées par la suite. Mais ce qui est positif est que l’on arrête de stigmatiser le monde choral, en disant que nous sommes un danger. L’ouverture des répétitions au-delà de 15 personnes permettra à davantage de chœurs du canton de Fribourg de reprendre leurs activités. Il reste toutefois encore plusieurs questions en suspens concernant le maintien du plan de protection (port du masque et la distance à respecter, et donc potentiellement les locaux à trouver). Globalement, il s’agit plutôt d’une bonne nouvelle, d’autant plus que ces annonces interviennent avant l’été et permettront de retisser du lien social entre les choristes avant les vacances et de leur redonner le goût des répétitions en grand effectif. La permission des concerts en extérieur nous permettra d’animer la vie de la cité plus que de donner véritablement des concerts. Ce type de prestation est difficile car la voix ne porte pas beaucoup en plein air. Reste que tout ce qui ouvre est bon à prendre », réagit Philippe Savoy, président de la Fédération fribourgeoise des Chorales.

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00