La Liberté

Payerne: Créer un réseau de lieux sûrs pour lutter contre le harcèlement de rue

La Municipalité de Payerne lance un appel aux établissements privés ainsi qu’aux organisateurs de manifestations. Elle leur propose de signer la charte Aretha et ainsi de mettre en place un réseau de lieux sûrs dans la cité broyarde.

Le Red Pigs Festival et le Poulpe Festival ont déjà signé la charte. © Charly Rappo - archive
Le Red Pigs Festival et le Poulpe Festival ont déjà signé la charte. © Charly Rappo - archive

Patrick Biolley

Publié le 13.06.2024

«Puis-je voir Aretha?» C’est par ce nom de code que l’association fribourgeoise Mille Sept Sans a lancé une charte en 2019. Le but est de permettre aux victimes de harcèlement dans un lieu public de signaler leur situation, d’alerter l’établissement et d’être prise en charge par du personnel sensibilisé. Plusieurs lieux dans le canton de Fribourg ont déjà adhéré au projet, comme le café de l’Ancienne Gare, Ebullition ou les Menteurs.

C’est au tour de Payerne de faire un appel du pied aux établissements privés de la commune. Elle leur propose de signer la charte Aretha pour ainsi créer un réseau de «lieux sûrs» au sein de la cité de la Reine Berthe. La formation initiale, donnée par l’association Mille Sept Sans, sera offerte par la Municipalité au personnel. Dans son communiqué, la commune rappelle également que tout cas de harcèlement peut être signalé sur son site internet.

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11