La Liberté

Forum/Courrier des lecteurs

La nouvelle vie d’anciennes installations militaires

Emilina Ryjakova, 15 ans, Saint-Aubin

Publié le 02.03.2024

Temps de lecture estimé : 1 minute

Comme expliqué dans La Liberté du 26 février, certains barrages antichars ont été achetés par Pro Natura afin de créer des habitats comme moyens de préservation de la faune. Alors pourquoi ne pas continuer sur cette lancée avec les nombreuses autres installations désaffectées? Il y a aujourd’hui plus de 1500 sites militaires désaffectés encore en vente, même si ce sont principalement des installations souterraines.

La conservation de la biodiversité est une nécessité en Suisse, sachant que 36% de la faune et de la flore suisses ont disparu. Cela devient grave en raison de l’urbanisation massive du Plateau et du réchauffement climatique qui touche énormément les pays alpins comme la Suisse. Le fait de créer des espaces de conservation de cette faune, mais également de la flore, serait un grand pas pour notre pays. Alors si nous pouvons en plus donner une seconde vie et une nouvelle utilité à des bâtisses militaires devenues obsolètes, saisissons cette opportunité!

La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11