La Liberté

Forum/Courrier des lecteurs

Les avantages de la 13e rente

Charly Mauron, La Tour-de-Trême

Publié le 28.02.2024

Temps de lecture estimé : 1 minute

On vous a dit, excitant la jalousie des plus démunis envers les nantis, que cette 13e rente va s’ajouter au revenu de gens qui n’en ont pas besoin. C’est oublier que les nantis cotisent bien davantage à l’AVS qu’ils ne pourront en retirer. C’est donc une assurance très sociale qui redistribue équitablement l’argent puisé chez les plus favorisés.

On vous a dit qu’il faudra bien la financer par des recettes supplémentaires prélevées sur les salaires ou par la TVA et ce sont à nouveau les plus démunis qui vont en souffrir. Oui, il faudra bien la financer, mais le prélèvement sur les salaires est réparti entre patrons et employés. Les salariés n’en subissent donc qu’une part limitée. Si c’est par la TVA, les consommateurs les plus riches vont payer bien davantage, car ils consomment plus et des biens qui sont les plus taxés.

On vous a dit qu’il faudrait plutôt agir sur les prestations complémentaires… mais nos élus n’ont pas proposé de contre-projet à l’initiative, que je sache. Pire, de nouvelles règles ont récemment abaissé le droit aux prestations. Eh oui, les belles promesses rendent les fous joyeux! La 13e rente ne va donc appauvrir personne, mais ajouter un petit pécule assuré et fort bienvenu à ceux qui en ont vraiment besoin.

Même l’UDC, souvent très habile à faire croire qu’elle défend les démunis en les faisant voter contre leurs intérêts, est partagée sur le sujet. Que ceux qui ont les moyens de payer cher des 3es piliers le fassent, pour ceux qui n’en ont pas les moyens, c’est sur la rente AVS qu’il faut compter. Ne vous laissez pas enfumer. Je voterai oui.

La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11