La Liberté

Forum/Courrier des lecteurs

Un plan d’austérité à l’horizon

François Ingold, député, prés. groupe Verts et alliés

Publié le 30.11.2023

Temps de lecture estimé : 1 minute

Insatisfaite de l’attitude précautionneuse du gouvernement, la majorité du Grand Conseil prend de nombreuses décisions par mandats interposés. Ce déphasage politique entre le parlement et le gouvernement a un coût: celui de l’écart financier entre la rigueur budgétaire et la frustration parlementaire. Plus les uns sont rigoureux, plus les autres sont frustrés. A cela s’ajoute pour la 4e année consécutive la même baisse d’impôt déraisonnable, malgré des engagements financiers futurs astronomiques et inévitables.

De nombreux services de l’Etat sont sous pression, comme nous l’a rappelé récemment le Service de l’enfance et de la jeunesse. Des décisions entérinées par le Grand Conseil cette année ne seront pas exécutées en 2024, notamment l’augmentation du nombre d’assistants sociaux en milieu scolaire ou le renforcement des directions d’école. Cet arbitrage budgétaire validé sans sourciller par la majorité de droite du parlement péjore une fois encore les plus jeunes habitantes et habitants de notre canton.

Chaque franc économisé sur le dos de nos enfants aura des répercussions sur les budgets futurs. Mais tout est une question de priorité! Ainsi, nous nous dirigeons irrémédiablement vers un nouveau plan d’austérité, qui verra se répercuter sur les 18 000 collaboratrices et collaborateurs du canton, ainsi que sur les prestations sociales, scolaires et de santé, quatre années d’imprudence fiscale qui coûtera durablement à toute la collectivité.

La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11