La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

L'Etat de Fribourg déclare la guerre à la vergerette annuelle

La lutte est déclarée contre la vergerette annuelle, considérée comme invasive. Cette plante provenant d'Amérique du Nord a la capacité de se répandre rapidement aux dépens des autres plantes indigènes, indique l'Etat de Fribourg.

La vergerette annuelle a été introduite en Europe au 17e siècle, en tant que plante ornementale. © DR
La vergerette annuelle a été introduite en Europe au 17e siècle, en tant que plante ornementale. © DR

Lise-Marie Piller

Publié le 19.07.2023

Pétales blancs, cœur jaune? Ni marguerite, ni pâquerette, ni fleur de camomille, la vergerette annuelle est dans le viseur de l’Etat de Fribourg. Cette plante d’Amérique du Nord a été introduite au XVIIe siècle en Europe comme plante ornementale. Elle figure sur la liste noire des plantes envahissantes de la Confédération.

Il faut la combattre, idéalement par arrachage au plus tard à la floraison, afin de limiter sa dissémination et préserver des plantes précieuses pour la biodiversité, indique un communiqué de presse. Attention à bien retirer les racines et à éliminer les végétaux arrachés avec les déchets ménagers afin d’éviter un réensemencement.

Reste que le combat s’annonce rude. La vergerette annuelle se trouve partout: le long des routes, dans les jar

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11