La Liberté

28.06.2021

Les éoliennes balayées par 89% des citoyens à Vuisternens-dt-Romont

Les éoliennes envisagées en Glâne sont bien plus grandes que celles du Mont-Crosin (photo), a notamment argué Paysage Libre Fribourg. © KEYSTONE
Les éoliennes envisagées en Glâne sont bien plus grandes que celles du Mont-Crosin (photo), a notamment argué Paysage Libre Fribourg. © KEYSTONE

SZ

Partager cet article sur:

C’est non. Par 366 voix contre 44, les citoyens de Vuisternens-dt-Romont ont refusé lundi soir d’entrer en matière sur la création d’une zone éolienne sur le territoire communal.

La commission des énergies de la commune, composée de 12 personnes – parmi lesquelles plusieurs ingénieurs –, a d’abord présenté les conclusions de son analyse des forces, des faiblesses, des opportunités et des menaces du potentiel identifié par le canton. Ses conclusions tiennent en une phrase: «Le risque encouru pour la commune est trop important par rapport aux bénéfices potentiels.»

En tant qu’intervenants, le développeur Groupe E Greenwatt et l’association d’opposition Paysage Libre Fribourg se sont ensuite rendus répliques pour répliques. Tous les domaines ont été abordés, de l’impact sur la santé et l’environnement aux questions d’approvisionnement et de blackout, en passant par le raccordement au réseau, les subventions attendues ou les recettes annuelles envisageables pour la commune (entre 300’000 et 400’000 francs selon les uns, moins selon les autres). 

Effectué à bulletins secrets (422 rendus, 2 nuls, 10 blancs), le vote a donné lieu à un tonnerre d’applaudissements. «Le Conseil communal prend acte de la décision de l’assemblée, s’engage à la respecter et à la défendre», a conclu le syndic Jacques Dumas, au terme de 2 h 15 d’une assemblée extraordinaire qui s’est tenue au Bicubic, à Romont.

Pour mémoire, la commune de Vuisternens-devant-Romont se situe sur le périmètre potentiel de deux des quatre parcs éoliens planifiés par le canton, en coordination réglée avec la Confédération: les Monts de Vuisternens et, dans une moindre mesure, le Massif du Gibloux. Les Conseils communaux concernés par le périmètre de la Côte du Glâney, de leur côté, ont déjà annoncé qu'ils ne mèneraient aucune réflexion sur ce sujet durant la législature en cours. L’assemblée communale de La Sonnaz statuera le 1er juillet prochain sur les Collines de la Sonnaz.

Plus dans notre édition de mercredi.

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00