La Liberté

Gruyère: La fondation Clos Fleuri partira de Bulle pour s’installer à Epagny

La fondation Clos Fleuri, qui soutient les personnes présentant des troubles du développement intellectuel ou en situation de handicap partira de Bulle. Elle s’implantera dans la commune d’Epagny d’ici environ quatre ans.

La zone qui abrite les ateliers du Clos Fleuri n’est plus adaptée pour accueillir des ateliers de construction. © Charly Rappo
La zone qui abrite les ateliers du Clos Fleuri n’est plus adaptée pour accueillir des ateliers de construction. © Charly Rappo

Rémi Alt

Publié le 12.02.2024

Rénover ou déménager, telle était la question pour la fondation Clos Fleuri, basée dans le chef-lieu gruérien. Au vu du développement de la ville et de la zone dans laquelle les locaux actuels se situent, le conseil de fondation s’est décidé pour la seconde option, d’après une information du média numérique fribourgeois Frapp. «Cette zone était autrefois artisanale et se situait presque dans la périphérie de Bulle, explique Patrice Zurich, président du conseil de fondation. Avec l’agrandissement de la ville, nos ateliers se retrouvent en zone résidentielle. Or ils doivent urgemment être mis à niveau.» De plus, les allers-retours des camions deviennent incompatibles avec cette zone, qui subira des aménagements pour piétons.

Le Clos Fleuri s’installera sur un terrain de 8000 m2, dans la commune de Gruyères, à Epagny, dans un délai d’environ quatre ans. Un concours d’architecture a été lancé, récoltant pas moins de quarante candidatures. Une démarche participative a été entreprise au sein de l’institution afin que les bénéficiaires, membres du personnel et autres représentants de la fondation puissent exprimer leurs besoins vis-à-vis des nouveaux locaux. «Sur les quelque 200 membres du personnel qui travaillent ici, 120 ont participé à ces ateliers. Cela a défini les différents critères et exigences dans le concours d’architecture», détaille Patrice Zurich. Le coût total de l’opération avoisinera 23 millions de francs.

L’institution propose des prestations ambulatoires, d’occupation ou de travail ainsi que des prestations d’enseignement. Mais son offre comprend également des résidences d’hébergements, qui devront elles aussi être revues. «Nous disposons de trois résidences mitoyennes qui ne sont pas adaptées à nos bénéficiaires», indique le président du conseil de fondation. «Le Service de la prévoyance sociale les a visités et nous a assuré que la situation était presque aussi urgente que pour les ateliers.» Les nouvelles résidences devraient voir le jour sur l’ancien site des ateliers du Clos Fleuri, à Bulle, une fois ceux-ci détruits. Un budget estimé de 50 à 60 millions sera alloué à leur réalisation.

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11