La Liberté

8 millions de dollars pour une collection Elton John

Le piano à queue d'Elton John est parti à plus de 200'000 dollars (cliché symbolique/Keystone archives). © KEYSTONE/EPA/ALBERT OLIVE
Le piano à queue d'Elton John est parti à plus de 200'000 dollars (cliché symbolique/Keystone archives). © KEYSTONE/EPA/ALBERT OLIVE


Publié le 22.02.2024


Plus de 200'000 dollars (175'000 francs) pour son piano à queue, près de deux millions pour son triptyque de Banksy: les souvenirs du chanteur britannique Elton John ont rapporté près de 8 millions de dollars mercredi lors d'une vente aux enchères à New York.

Des bottes argentées marquées d'un E et J portées en concert sont parties pour 94'500 dollars (estimation entre 5000 et 10'000 dollars), tandis qu'une paire de lunettes, emblématique du look du chanteur britannique, a trouvé acquéreur pour 22'680 dollars, soit dix fois plus que leur estimation annoncée. C'était la première vente aux enchères de Chistie's d'une série consacrée à l'artiste.

Durant huit ventes physiques ou sur Internet jusqu'au 28 février, les collectionneurs peuvent aussi s'offrir, parmi des centaines de lots, des tenues de concert du pianiste de légende, qui a fait ses adieux à la scène en 2023. La plupart des objets proviennent de la luxueuse résidence de l'artiste à Atlanta, récemment vendue.

Art contemporain

Le musicien, connu pour ses tubes "Your Song", "Rocket Man", "I'm Still Standing", "Sacrifice", ses costumes flamboyants et son engagement dans la lutte contre le sida, avait fait de la capitale de l'Etat de Géorgie, dans le sud des Etats-Unis, sa base pour ses tournées américaines.

Elton John avait longtemps vécu en proie aux problèmes d'addiction à l'alcool et aux drogues. "Après être devenu sobre en 1990, il a trouvé du réconfort et du soutien dans cette communauté chaleureuse et les centres de désintoxication de la ville, comme le Triangle Club, qui ont joué un rôle essentiel dans son rétablissement", selon la maison d'enchères.

La collection, élaborée avec le mari du chanteur, David Furnish, comporte des oeuvres des artistes Keith Haring, Andy Warhol, Robert Mapplethorpe ou encore Richard Avedon. Elle témoigne du goût du couple pour les arts contemporains.

Les ventes de collection ayant appartenu à des vedettes de la culture populaire sont devenues un terrain de jeu favori pour les maisons d'enchères.

ats, afp

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11