La Liberté

L’ennui, c’est qu’il a du talent!

L’ennui, c’est qu’il a du talent! © www.dieudosphere.com
L’ennui, c’est qu’il a du talent! © www.dieudosphere.com
05.02.2013

On a tout dit et tout écrit sur Dieudonné, sauf peut-être que ce grand insortable reste un homme de spectacle formidablement doué.

Pascal Bertschy

Entre mardi soir et jeudi, Dieudonné remplira le Théâtre de Marens à Nyon l’espace de six représentations. Au total 2500 spectateurs découvriront ainsi son nouveau spectacle, «Fox-trot», ce qui fait peu. En même temps, 2500 spectateurs, c’est beaucoup pour un humoriste pareillement honni.

Il faut un peu de culot, quand même, pour aller applaudir un artiste réputé antisémite et raciste. Et ne parlons pas de ses dérapages, domaine où il a un palmarès long comme le bras! N’empêche, ce comique est embêtant. Moi, en tout cas, il me pose problème: il a un talent fou et se contente, sur scène, d’être insupportable de drôlerie.

Dans les années 2000, on le sait, il est arrivé un truc moche à Dieudonné. Il s’est pris de passion pour l’antisionisme, l’antiaméricanisme, l’anticapitalisme, l’anti-ci et l’anti-ça. A pris goût, au passage, à cette drogue dure qu’est le suicide médiatique. Et lui qu’on aurait pu croire vacciné contre l’esclavage, de par son histoire, il a fini par devenir l’esclave de ses passions. En particulier le soir où il a fait acclamer le négationniste Robert Faurisson par la foule du Zénith à Paris, au secours!

Dieudonné a exagéré et, en retour, on a exagéré avec lui. Chercher à le priver de salles et de travail, le censurer, le peindre en axe du mal ambulant et le traiter dix fois plus bas qu’un Bertrand Cantat, alors que l’humoriste n’a jamais tué quiconque, c’était lui faire payer cher ses égarements.

L’humour lisse, connaît pas!

Mais devenir un auteur maudit ne doit pas être si désagréable que ça car, sur scène, pardon l’artiste! Il m’en coûte de l’écrire, mais c’est vrai: «Dépôt de bilan» et «Le divorce de Patrick» sont parmi les meilleurs one-man-show que j’ai vus dans ma vie. Quant à des sketches tels «La crucifixion du Christ» et «Le cancer» (voir ci-dessous en vidéo), qui résument toute l’absurdité de la condition humaine, ils devraient figurer au programme de chaque école d’art dramatique.

Situations, personnages, caricatures, bons mots: tout est à se tordre, là-dedans, ce qui paradoxalement détend. L’insolence n’arrête pas.Pour l’humour convenu, lisse, admis et domestique, où le rigolo de service parle de son accident de ski ou des jouets de sa fille, on ira voir ailleurs et on n’aura que l’embarras du choix.

Les beaufs, les femmes, les intellos...

Les beaufs, les femmes, les intellos, les prolos, les Chinois, les pygmées, les Américains, les Juifs, les cathos, les musulmans, Dieudonné a des cruautés pour tout le monde. Se fout de tout le monde, dans ses spectacles, sauf de ses spectateurs. Se payer la tête de la terre entière n’est pas méchant, c’est seulement le propre d’un grand comique.

La moquerie de Dieudonné est sans limites, c’est bien son problème. Dans une société se voulant parfaite, comme la nôtre, l’humour a ses limites. On ne peut pas s’amuser de tout, le moindre éclat de rire risquant de troubler le peuple pendant sa sieste.

Dieudonné a tous les torts, d’accord, mais il faut lui reconnaître celui-là: avec son art goguenard de scier la branche sur laquelle il refuse de s’asseoir, il démontre sur scène qu’il est très dur de ne pas rire de tout. Il n’y met pas la séduction d’un Desproges, lequel ne disait rien d’autre. Et il aggrave son cas en taquinant les religions.

Or désormais, sur ce sujet, interdiction de rire! C’est d’ailleurs pourquoi nous nous en gardons tous. Lorsque nous voyons Richard Gere baiser les pieds du dalaï-lama, découvrons que le pape sert à des pays pauvres une morale formatée pour des pays riches, entendons que l’islam œuvre pour la paix ou lisons sous telle plume nobélisée que le peuple d’Israël «est plus humain que n’importe quel autre», nous rions certes un peu. Mais intérieurement.

Ni comiques, ni fous!

Articles les plus lus
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Abonnez-vous à notre playlist Spotify
Abonnez-vous à notre playlist Spotify

Découvrez les playlists Spotify de La Liberté.

La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00