La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Chronique: Quand la vie n’était que détails

Enfants, nos yeux comme notre mémoire s’arrêtent souvent sur des détails. © Freepik
Enfants, nos yeux comme notre mémoire s’arrêtent souvent sur des détails. © Freepik

Angélique Eggenschwiler

Publié le 24.06.2024

Temps de lecture estimé : 2 minutes

La petite n’a manifestement pas très envie de discuter. Vous non plus mais vous vous sentez obligé de faire la conversation pour ne pas dévisager le mur en attendant sa mère. Passé les questions d’usage: «Comment s’appelle ta poupée?» «A quoi tu joues?» «Est-ce que tu te drogues?» vous finissez par lui demander son âge dans l’espoir de récolter mieux qu’un monosyllabe. Son visage s’éclaire, elle bombe la princesse Raiponce sur son torse en alignant cinq doigts et un sixième qui s’agite. Cinq ans. Pardon, cinq ans et demi.

A cet âge, les années n’ont pas la même consistance

Le demi, c’est le sixième doigt qui gigote. En mouvement, comme tout quand on a cinq ans (et demi) et seulement dix doigts pour inventorier le monde. Et elle pèse lourd, cette moitié d’année, six mois vous vous rendez compte? Ça fait combien en dodos? En Noëls? Ça fait combien en dictées?

Vous aussi, vous avez eu cinq ans et demi. A cet âge, les années n’ont pas la même consistance. Elles s’é

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11