La Liberté

Amoureux des mots, passeur passionné, David Collin n’est plus

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
David Collin en 2012. Alain Wicht
David Collin en 2012. Alain Wicht
Partager cet article sur:
03.10.2020

Hommage » L’écrivain et homme de radio David Collin est décédé à l’âge de 52 ans.

«Dans tout ce que je fais, j’aime bien tourner autour des choses. Je préfère la spirale à la ligne droite.» Ainsi s’exprimait l’écrivain David Collin en 2012 dans les colonnes de La Liberté, à l’occasion de la sortie de son deuxième roman Les cercles mémoriaux. Ce besoin de regarder au-delà de l’évidence, d’explorer les marges, d’entretenir une curiosité enthousiaste et insatiable démontre quelques-uns des traits qui faisaient de cet homme extrêmement cultivé et amoureux des mots un être à part. Malade depuis plusieurs mois, David Collin est décédé mercredi à l’âge de 52 ans.

«Beaucoup de gens sont tristes aujourd&rsq

Même sujet
Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00