La Liberté

Antonescu, côté jardin

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Née à Bucarest, la Genevoise Raluca Antonescu écrit en français, sa troisième langue. Atelier Mood Eyes
Née à Bucarest, la Genevoise Raluca Antonescu écrit en français, sa troisième langue. Atelier Mood Eyes
Partager cet article sur:
09.01.2021

Avec Inflorescence, l’écrivaine cultive une écriture en bourgeonnements qui traverse les générations. Manière de saisir la nature humaine par la racine

Thierry Raboud

Portrait » Pour espérer la floraison, cultiver son jardin. On imagine Raluca Antonescu écrivant, les yeux posés sur le regain ou les premières sèves, mâchonnant comme ses personnages de jeunes pousses, trèfle et pourpier, en bouche un goût reverdissant. «J’ai grandi dans un petit village, depuis j’ai besoin de sentir les plantes, de les toucher, de les goûter. Je ne suis pas devenue jardinière, mais je passe beaucoup de temps à observer ceux qui les entretiennent passionnément, qui font de cette domestication du vivant un moyen d’expression», note la Genevoise.

Telle est sa nature. Etablie en France voisine pour avoir son pied-à-terre, la romancière taille ses phrases comme d’autres leurs massifs. Attentif aux éléments, son verbe semble toujours plonger ses racines dans l’humus, creuser ses sillons dans les séd

Même sujet
Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00