La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Habiller l’invisible

Habiller l’invisible
Habiller l’invisible
Publié le 30.03.2019

Temps de lecture estimé : moins d'1 minute

Partager cet article sur:

Jean-Pierre Siméon » «La poésie sauvera le monde», proclame hardiment l’ancien directeur artistique du Printemps des poètes. Conviction que Jean-Pierre Siméon viendra défendre mardi à Lausanne, et qu’il nourrit aussi dans son nouveau recueil. Levez-vous du tombeau, ou l’exhortation existentielle d’un poète qui s’attache à «trouver de la pensée / au-delà des frontières de la pensée».

Après un bref prélude teinté de militantisme poétique érigé ici en rempart à toute laideur, Siméon entonne son chant en laissant résonner «les sept cordes de la lyre». Evocations d’une limpide beauté où se déploient l’oiseau, l’arbre, le silence, les rivières, le temps, les vents et l’ombre. Ces motifs inauguraux s’entrelacent ensuite en poèmes longs d’une trentaine de vers, parfois exaltés, souvent dialogués, toujours tenus à distance de toute pesanteur contemplative. Créateur d’images, il se pourrait que Siméon fût aussi voyant, lui dont «les mots habillent un invisible». Thierry Raboud

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
  • pictogramme abonné La Liberté Le ressac de la mémoire

    Pier Paolo Corciulo » Edité à Fribourg, l’auteur est invité aux Journées littéraires de Soleure pour Le cri des mouettes, enquête identitaire autant que...
  • pictogramme abonné La Liberté Tesson broie du noir

    Dessins » Au bout de la fourchette avec laquelle il touillait sa fondue: une main ornée d’une sinistre bague à crâne d’argent. On s’étonnait de ce...
  • pictogramme abonné La Liberté Dans la tête de Kafka

    Pléiade » «La résultante de la contrainte et de l’inventivité produit une langue assez originale, marquée par un fond d’oralité. Kafka, c’est une voix», nous...
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00