La Liberté

«Salut, bande d’enculés!»

18.10.2014

Un roman

Elle a travaillé avec Guy Bedos. Elle travaille dans le spectacle vivant. Ses parents sont sourds et muets. Et elle a choisi de témoigner. Le lecteur qui ouvre le premier livre de Véronique Poulain sera surpris, frappé, choqué même. Force est de constater, en effet, que Les mots qu’on ne me dit pas est un ouvrage drôle et détonant. C’est un témoignage franc qui interroge sur la relation à l’altérité.

A travers les exemples de la sexualité, des bals ou des bruits de la vie, l’auteure montre le fossé qu’il y a entre ceux qui entendent et parlent et les autres, ainsi que la difficulté de cohabiter. Le naturel souriant avec lequel l’auteure décrit une vie de famille réinventée à chaque instant a de quoi déstabiliser. On demeure pantois devant l’anecdote où, pour prouver à se

Même sujet
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00