La Liberté

Station-service, ça fourmille

12.10.2019

Alexandre Labruffe » «Au commencement était la station-service»: sous la plume d’Alexandre Labruffe, ce lieu où chacun nourrit sa voiture devient un carrefour pour les humains d’aujourd’hui, dépendants du dieu pétrole. Raconté par le pompiste, un cinéphile intello qui s’offre le luxe de paraphraser Baudrillard, Chroniques d’une station-service est un roman philosophique qui donne une âme à un lieu de vie insoupçonné. On croit en effet qu’il ne se passe rien dans une station-service. Au contraire: l’auteur explore le réseau du pompiste, qui accueille en douce des expositions d’art tout en composant avec un patron avide de fric. Le lecteur s’interroge face aux trafics de livres, signés Sade ou San-Antonio, dont la station-service est la plaque tournante. Et il s’émoustille en suivant l’improbable relation érotique entre le pompiste et une cliente japonaise adepte du hojojutsu, variante du bondage.

Le ton de ce roman est cash, ses chapitres sont drôles ou sentencieux, rapides c

Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00