La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Classique: Une place pour les compositrices

La Société des concerts de Fribourg poursuit sa mue vers la professionnalisation. Sa nouvelle direction fera entendre notamment Caroline Charrière ou Kaija Saariaho. Présentation.

Parmi les solistes invités en 2024-2025, la violoniste Julia Fischer. © Uwe Arens
Parmi les solistes invités en 2024-2025, la violoniste Julia Fischer. © Uwe Arens

Elisabeth Haas

Publié le 08.07.2024

Temps de lecture estimé : 4 minutes

La mue est sensible: dans le programme, tout comme dans son organisation. La Société des concerts de Fribourg s’est professionnalisée. Sa direction en binôme, Teo Gheorghiu à la direction artistique et Lionel Felchlin à la direction administrative, est entrée progressivement en fonction dès l’automne 2022. La saison 2024-2025 qui se profile, avec dix concerts à la clé, est entièrement signée par le nouveau duo. Barbara Senn Danecka, qui a porté toutes les casquettes et a été sur tous les fronts pendant 24 ans, passe également le flambeau de la présidence à Jacques Chavaz. En parallèle, le comité s’est lui aussi ouvert à de nouveaux membres.

C’est la musique de la compositrice fribourgeoise Caroline Charrière qui aura les honneurs d’un hommage en ouverture de saison, le 3 octobre prochain, en marge du colloque en musicologie qui se tiendra à l’Université de Fribourg. L’Orchestre de chambre de Genève (OCG) associera La Voix meurtrie et ses Intermèdes «à des pièces qui ont

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11