La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Des nymphes et des fées

Publié le 03.12.2022

Temps de lecture estimé : moins d'1 minute

Partager cet article sur:

Voix » Besoin de douceur par les temps qui courent? Particulièrement en cette fin d’année? La soprano suisse Regula Mühlemann en a des brassées à partager! A l’enseigne de l’album Fairy Tales, elle chante les airs les plus magiques du répertoire vocal. La Barcarole des Fées du Rhin d’Offenbach, l’air de la fée tiré de la Cendrillon de Massenet, un extrait de Rusalka de Dvorak, sans oublier l’air des nymphes de Nanetta dans le Falstaff de Verdi, les chants de Solveig dans le Peer Gynt de Grieg, mais aussi dans le style baroque les évocations de Monteverdi ou Purcell… Le timbre est lumineux et clair, le chant virtuose, sans être démonstratif. Les arrangements instrumentaux sont portés par les Chamber Artists (Chaarts), un ensemble suisse qui fonctionne à un instrument par partie. Rayonnant! EH

Regula Mühlemann, Fairy Tales, Son

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11