La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Critique: Mirkids, la danse en apesanteur à Nuithonie

Le spectacle fait marrer les enfants. Ils en ressortent émerveillés!

Les corps des huit danseuses et danseurs forment des images géométriques rappelant un kaléidoscope. ©Céline Michel
Les corps des huit danseuses et danseurs forment des images géométriques rappelant un kaléidoscope. ©Céline Michel

Elisabeth Haas

Publié le 02.11.2023

Temps de lecture estimé : 3 minutes

Quand les enfants écarquillent les yeux, tout émerveillés – «C’est trop stylé!» – et que le spectacle réussit à les faire marrer, c’est gagné. C’est pour eux que la chorégraphe Jasmine Morand a réglé Mirkids, variations contemplatives et kaléidoscopiques pour huit danseuses et danseurs, et un miroir.

Oui, on peut dire «régler», tant la précision des mouvements tient de la haute horlogerie. Ces jours à Nuithonie, Mirkids parvient à créer des images graphiques et symétriques, des formes géométriques, tout en permettant à l’imaginaire de s’évader, de rêver ses propres paysages et scénarios. La pièce concilie rigueur, aboutissement du propos et étincelles magiques, irréductibles. Elle est «sur le fil».

La synch

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11