La Liberté

Rejected : des garçons dans le vent

Alessandro Schiattarella traduit physiquement les idées de Jonas Gillmann: le duo tire sa force de sa complémentarité. © Manuel Justo
Alessandro Schiattarella traduit physiquement les idées de Jonas Gillmann: le duo tire sa force de sa complémentarité. © Manuel Justo
04.07.2019

Le danseur Alessandro Schiattarella et le dramaturge Jonas Gillmann questionnent la masculinité

Sabrina Deladerière

Festival du Belluard » Ils sont beaux, Jonas Gillmann et Alessandro Schiattarella. Pas d’une beauté classique, non, non, non, pas d’une beauté virile, non, non, non, d’ailleurs on cherche les abdos du danseur mais non, non, non, ils sont beaux autrement. L’un, dramaturge, est grand, cheveux et yeux clairs, humour à fleur de peau. L’autre, danseur et chorégraphe, brun, presque gracile, d’une grande douceur. Depuis quelques années, ils s’interrogent seuls et ensemble sur la masculinité et, grâce au temps de création que leur offre le Belluard Bollwerk International, ils créent ce soir à Fribourg une pièce qui prolonge leurs travaux antérieurs.

Il était une fois, en 2018, deux garçons qui présentent One at a time, performance qui s’interroge sur le handicap, l’interdépendance, le voyeurisme, la sexualité. C’est une vraie rencontre, les deux artistes sont très proches, Alessandro Schiattarella confie: «C’était la première fois que je créais avec quelqu’un, c’était important pour

Abonnez-vous à notre playlist Spotify
Abonnez-vous à notre playlist Spotify

Découvrez les playlists Spotify de La Liberté.

Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00