La Liberté

Le 1er jalon pour reconstruire l’HFR

Daniel Savary, vice-président du comité d’initiative H24

Publié le 03.01.2024

Temps de lecture estimé : 1 minute

Louis Ruffieux n’a pas complètement tort quand il écrit que le maintien des hôpitaux de district avec tous leurs services et des urgences 24 heures sur 24, comme souhaité par le peuple fribourgeois en 1993, n’était pas tenable, «économiquement et médicalement» (Opinion publiée dans La Liberté du 22 décembre 2023). Mais de là à transformer le canton en désert hospitalier en rabattant l’ensemble de la patientèle sur les urgences d’un seul hôpital central obsolète, il y a eu un pas de franchi dans la déraison.

Les Fribourgeoises et les Fribourgeois, alémaniques en particulier, ne s’y trompent d’ailleurs pas et s’en vont se faire soigner hors canton, dans des proportions telles que l’Hôpital fribourgeois (HFR) s’enfonce désormais inexorablement dans les chiffres rouges. L’institution n’est dès lors même plus capable de se financer elle-même et encore moins de financer le remplacement de l’hôpital central dont l’inauguration tant attendue est bien plus «chimérique» que le maintien de services d’urgences régionaux.

L’initiative H24 prône une couverture rationnelle d’un territoire comme le canton de Fribourg en tenant compte de la distance et des langues. Elle pose les bases de services d’urgences adaptés à une mission de proximité comme cela se fait ailleurs avec succès. Et surtout, l’initiative oblige l’Etat à financer correctement ce service public de proximité. L’initiative H24 est donc très raisonnable et sera peut-être, si elle est acceptée, le premier jalon de la reconstruction de l’hôpital fribourgeois. Car le temps presse.

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
  • Des propos incompréhensibles

    Dans une interview parue dans La Liberté du 22 mai, Sébastien Bossel, membre du comité d’initiative pour des urgences H24 affirme que le manque de soutien à...
  • Un faux sentiment de sécurité

    Depuis quelques semaines, des affiches pour l’initiative pour des urgences 24 heures sur 24 poussent un peu partout dans le canton de Fribourg. Et je me dis...
  • Beaucoup de flou hospitalier

    Plusieurs questions restent en suspens autour du futur centre hospitalier cantonal. Or, nous votons le 9 juin prochain sur un prêt en vue de financer l’étude...
  • Tant de questions en suspens…

    Tout a été dit, ou presque, sur l’initiative H24 et sur le contre-projet concocté par le gouvernement fribourgeois. Je ne fais pas partie des initiants et...
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11