La Liberté

Le quartier du Bourg respire

Elisabeth Longchamp Schneider, habitante du Bourg depuis 1963

Publié le 05.02.2024

Temps de lecture estimé : 1 minute

A l’ombre de la cathédrale à Fribourg, en ce mois de février 2024 (cf. page Forum du 30.1, «Le Bourg se meurt»), il y a une boulangerie, une épicerie en vrac, une épicerie italienne, une épicerie asiatique, deux épiceries africaines, deux kiosques qui vendent produits et livres du terroir et même des entrées à la tour de ladite cathédrale, deux bijouteries, deux magasins d’ameublement et décoration d’intérieur, un magasin d’informatique, deux magasins d’habits, un magasin de laine et coton, des galeries d’art, des ateliers d’artisans et d’artistes, des espaces de coworking, de bons bistrots et cafés, des coiffeuses et des esthéticiennes, même une pharmacie, la poste et la banque, des antiquaires, et j’en oublie sûrement!

Et tous les samedis matin, il y a le marché avec ses stands de fruits et légumes, de fromages, de viande et poisson, ses spécialités syriennes, irakiennes, nord-africaines, italiennes, etc., et même du café et du chocolat. Plus loin que l’ombre de la cathédrale, à la rue des Alpes, il y a encore une épicerie bio et vrac et, à la rue de Lausanne, d’autres commerces variés.

Le quartier du Bourg vit et s’adapte, se transforme et respire enfin d’être libéré du trafic incessant des voitures privées qui passaient sans toujours s’arrêter. Non, le quartier du Bourg ne s’étiole pas du tout! Il faut y vivre et le visiter pour s’en rendre compte…

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
  • Des propos incompréhensibles

    Dans une interview parue dans La Liberté du 22 mai, Sébastien Bossel, membre du comité d’initiative pour des urgences H24 affirme que le manque de soutien à...
  • Un faux sentiment de sécurité

    Depuis quelques semaines, des affiches pour l’initiative pour des urgences 24 heures sur 24 poussent un peu partout dans le canton de Fribourg. Et je me dis...
  • Beaucoup de flou hospitalier

    Plusieurs questions restent en suspens autour du futur centre hospitalier cantonal. Or, nous votons le 9 juin prochain sur un prêt en vue de financer l’étude...
  • Tant de questions en suspens…

    Tout a été dit, ou presque, sur l’initiative H24 et sur le contre-projet concocté par le gouvernement fribourgeois. Je ne fais pas partie des initiants et...
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11