La Liberté

N’opposons pas ville et campagne

Jean-Daniel Thomas, juriste, membre de la direction du Parti-club des artistes

Publié le 24.05.2024

Temps de lecture estimé : moins d'1 minute

Opposer les gens de la ville à ceux de la campagne comme le fait la gauche plurielle sur l’argumentation s’agissant de l’initiative de la première heure de parking gratuite en ville de Fribourg sera retenu par l’ensemble du corps électoral de la capitale lors des scrutins de 2026. Plus précisément, Pierre (prénom d’emprunt), domicilié dans le quartier du Jura, se rend chaque semaine au boulodrome des Neigles: il se verra astreint à une nouvelle taxe de deux francs l’heure, et ce après s’être déjà acquitté des 396 francs pour la vignette de stationnement pour les habitants de la ville, cette dernière n’étant valide que dans son quartier. Si l’initiative venait à passer le 9 juin, notre ami Pierre profitera de cette ristourne. Pour lui et tous les autres amateurs de loisirs, je glisserai un oui dans l’urne.

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11