La Liberté

Sombres nuages sur ces avions

François Mauron

Publié le 20.09.2023

Temps de lecture estimé : 1 minute

Notre armée ne manque décidément pas d’aplomb! Elle a jeté son dévolu sur un avion de combat qui pourrait s’enflammer s’il était exposé à la foudre, le fameux F-35 Lightning II (en français Eclair II, ah l’humour gris-vert). Une plaisanterie qui, même si elle a reçu l’aval de la population suisse, coûtera environ 6 milliards au contribuable. Soit plus de 166 mio par appareil (ce qui, soit dit en passant, représente tout de même près de 28 000 salaires mensuels de 6000 francs pour un seul avion de combat)!

Imaginez. Vous vous apprêtez à acquérir une voiture neuve très haut de gamme, hors de prix, dernier cri, toutes options incluses. Votre garagiste vous rend toutefois attentif au fait que ce véhicule risque de prendre feu si vous prenez la route en cas d’orage. Comment réagiriez-vous?

Pour le Département fédéral de la défense, ce n’est pas un problème. Tout devrait être réglé «d’ici à la livraison en Suisse ou peu de temps après» et, en attendant, les jets d’entraînement ne décolleront pas en cas d’orage par «mesure de précaution». Et d’assurer au brave contribuable suisse que les F-35 seraient bien engagés par tous les temps si cela devait s’avérer indispensable. Donc, s’il venait à l’idée d’un méchant dictateur de profiter d’un orage pour envahir la Suisse, on enverrait tout de même les pilotes au casse-pipe, sachant pertinemment que leur bécane risque de s’enflammer à tout moment? Vous avez dit kafkaïen?

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
  • La nouvelle vie d’anciennes installations militaires

    Comme expliqué dans La Liberté du 26 février, certains barrages antichars ont été achetés par Pro Natura afin de créer des habitats comme moyens de...
  • Le bouchon poussé trop loin

    En tant qu’ancien journaliste parlementaire, je me rallie volontiers à l’essentiel de l’éditorial sur «Le procès de la liberté de la presse» (1.2) soutenant M....
  • Comme par enchantement…

    Depuis que j’ai fait le vide et libéré de la place dans mes intérieurs, l’esprit du vivant brûle davantage en moi, je me sens pareil au ver luisant. Un...
  • L’expo Anker vaut le détour

    Ce dernier dimanche, nous avons passé un week-end enrichissant à la Fondation Pierre Gianadda à Martigny, en particulier en visitant la rétrospective d’Albert...
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11