La Liberté

Une position indigne

Johann Corminboeuf, Delley

Publié le 12.02.2024

Temps de lecture estimé : 1 minute

C’est avec un mélange d’amertume et de dégoût que je prends la plume pour commenter l’indigne appel de certains ex-conseillers fédéraux, jouissant de retraites confortables, au rejet de l’initiative pour une 13e rente AVS (LL du 8.2). Cette attitude, d’une bassesse inouïe, témoigne du mépris flagrant que certains de nos politiciens affichent envers les couches les plus fragiles de notre société.

Madame et Messieurs les anciens conseillers fédéraux, je vous en prie, joignez-vous aux retraités, simples mortels, avec leurs modestes 2800 francs par mois (multipliés par douze, cela va sans dire). Votre position vis-à-vis d’une population ayant tant contribué à l’essor de notre nation est tout simplement répugnante. Cela ne fait que souligner, s’il en était besoin, l’abîme qui sépare votre réalité dorée de celle de vos concitoyens. Je vous exhorte à nous rendre le service de vous taire, dans l’intérêt général et pour préserver un semblant de respectabilité.

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
  • Des propos incompréhensibles

    Dans une interview parue dans La Liberté du 22 mai, Sébastien Bossel, membre du comité d’initiative pour des urgences H24 affirme que le manque de soutien à...
  • Un faux sentiment de sécurité

    Depuis quelques semaines, des affiches pour l’initiative pour des urgences 24 heures sur 24 poussent un peu partout dans le canton de Fribourg. Et je me dis...
  • Beaucoup de flou hospitalier

    Plusieurs questions restent en suspens autour du futur centre hospitalier cantonal. Or, nous votons le 9 juin prochain sur un prêt en vue de financer l’étude...
  • Tant de questions en suspens…

    Tout a été dit, ou presque, sur l’initiative H24 et sur le contre-projet concocté par le gouvernement fribourgeois. Je ne fais pas partie des initiants et...
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11