La Liberté

Nestlé supprime 171 postes

Publié le 17.05.2023

Temps de lecture estimé : 1 minute

Eaux minérales » Le groupe Nestlé Waters va supprimer un quart de son effectif sur son site de Vittel.

Nestlé Waters va biffer d’ici la fin de l’année 171 emplois sur les 721 que compte la filiale du géant veveysan Nestlé à Vittel dans les Vosges, dans l’est de la France. Les détails ont été présentés ce mardi matin aux partenaires sociaux.

Cette annonce de suppression d’environ un quart des effectifs intervient dans un «marché en pleine érosion» et «extrêmement concurrentiel» pour les eaux plates, a indiqué à AWP une porte-parole de la multinationale romande. Elle est justifiée par l’arrêt de la commercialisation de la marque Vittel en Allemagne et en Autriche, annoncée en février 2022, qui a «entraîné une réduction des volumes» dans les Vosges.

A cela s’est ajoutée la récente annonce de suspendre l’utilisation de deux des six forages de l’eau Hépar, en raison de «conditions climatiques qui se détériorent». «Cette suspension amplifie la baisse des volumes de production», a complété la représentante de l’entreprise. La presse locale a évoqué une baisse de production de 60% pour Hépar, quand Nestlé se contente d’expliquer que ces deux forages représentent «une partie importante» de l’activité.

Le plan «de réorganisation» rendu public «a pour objectif d’ajuster nos capacités de production et de préserver la compétitivité et la pérennité du site» qui produit les eaux Vittel, Hépar et Contrex. Le minéralier, qui fait face à «des attentes des consommateurs en perpétuelle évolution», indique avoir mené des projets de modernisation, avec de nouveaux produits, et investi notamment «63 millions d’euros sur les trois dernières années sur le site des Vosges». awp/ats

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11