La Liberté

L’éolien: la mauvaise solution

Partager cet article sur:
29.02.2020

Dans sa lettre du 21 février, M. Bays prend une position claire et juste par rapport aux projets d’implantation d’éoliennes en Suisse. De plus, il faut considérer l’exiguïté de notre territoire avec en particulier un plateau densément construit avec déjà un mitage avéré du territoire. En conséquence, ces projets signifient la destruction des espaces naturels encore libres.

Il faut savoir que la construction de grandes éoliennes implique la réalisation d’infrastructures de génie civil gigantesques. Fixer un engin de 140 m de hauteur implique, entre autres, la construction d’un socle de plus de 1500 m3, soit 3500 tonnes de béton, renforcées par environ 70 t d’acier.

Il s’agit ensuite de transporter des éléments qui peuvent peser jusqu’à 50 tonnes nécessitant des transports spéciaux et des grues géantes pour leur montage. J’ai pu consulter la planification d’un parc éolien dans la forêt du Gibloux, partie ouest. Le secteur considéré est dépourvu d’accès routier et relativement escarpé. Une telle implantation signifierait donc le saccage d’un magnifique ensemble forestier.

Il suffit d’aller sur internet et chercher sous construction d’éoliennes géantes pour se rendre compte rapidement de l’ampleur des dommages irrémédiables que causerait ce projet à ce massif forestier, et tout cela pour une production marginale d’énergie. Il y a vraiment d’autres solutions notamment avec l’énergie solaire.

Charles Phillot,

Villargiroud

Articles les plus lus
Dans l'adversité...
Dans l'adversité...
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00