La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Armée: c’était la dernière séance à la Poya

La caserne de la Poya a connu hier sa dernière entrée en service avant le déménagement à Drognens

Ce sont près de 750 recrues originaires de toute la Suisse qui ont afflué vers la Halle des fêtes de Saint-Léonard. © Keystone/photo prétexte
Ce sont près de 750 recrues originaires de toute la Suisse qui ont afflué vers la Halle des fêtes de Saint-Léonard. © Keystone/photo prétexte

Marc-Roland Zoellig

Publié le 05.07.2022

Temps de lecture estimé : 5 minutes

Armée » Ce sont des scènes que l’on ne reverra plus à la caserne de la Poya, à Fribourg: hier matin et durant une bonne partie de la journée, des centaines de recrues y ont effectué leur entrée en service au sein des Ecoles ravitaillement 45 (E rav 45). Dès l’année prochaine, les futurs spécialistes en logistique de l’armée suisse seront tous formés à la place d’armes de Drognens, en train d’être agrandie en conséquence, tandis que celle de la Poya, qui sera définitivement désertée par les militaires fin 2022, entamera un processus de réaffectation en quartier d’habitation avec surfaces commerciales qui pourrait prendre un certain temps (lire ci-dessous).

Hier, ce sont près de 750 recrues originaires de toute la Suisse qui ont afflué vers la Halle des fêtes de Saint-Léonard,

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11