La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

CAP 2027: un remède de cheval pour Cremo, qui n'est «pas à vendre»

En difficulté, le groupe laitier villarois annonce un plan de redressement. Le site de Lyss ferme

Président du conseil d’administration et directeur général, Georges Godel et Frédéric Métrailler œuvrent à la tête de Cremo. © Charly Rappo
Président du conseil d’administration et directeur général, Georges Godel et Frédéric Métrailler œuvrent à la tête de Cremo. © Charly Rappo

Thibaud Guisan

Publié le 06.06.2023

Temps de lecture estimé : moins d'1 minute

Economie » Un profond programme de transformation. C’est ainsi qu’est présenté le plan CAP 2027, qui a pour objectif d’assurer la pérennité de Cremo et de moderniser une entreprise en grande difficulté.

Le groupe laitier villarois vise un retour dans les chiffres noirs dès 2024 et il ambitionne de réaliser des économies d’au moins 23 millions de francs en trois ans. Pour rappel, l’exercice 2022 boucle sur une perte abyssale de 21,5 millions de francs, soit le troisième déficit d’affilée et le cinquième en six ans. Zoom sur les principaux axes de ce programme, présenté ce mardi aux médias, avant l’assemblée générale des actionnaires qui se tient mercredi.

!function(){"use strict";window.addEventListener("message",(function(a){if(void 0!==a.data["datawrapper-height"]){var e=document.querySelec

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11