La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Communautés religieuses en voie de disparition

Les Pères du Saint-Sacrement quittent Marly. D’autres congrégations religieuses pourraient disparaître

La communauté des Hospitalières de Sainte-Marthe, établie à Saint-Ours, a une moyenne d'âge élevée. Mais elle enregistre de nouvelles vocations au Rwanda. © Charly Rappo
La communauté des Hospitalières de Sainte-Marthe, établie à Saint-Ours, a une moyenne d'âge élevée. Mais elle enregistre de nouvelles vocations au Rwanda. © Charly Rappo

Patrick Chuard

Publié le 16.01.2023

Temps de lecture estimé : 8 minutes

Eglise » Les Pères du Saint-Sacrement ont quitté leurs locaux de Marly. «Nous n’étions plus que trois et à septante-cinq ans j’étais le plus jeune», explique le Père Jean-Claude Cuennet, qui réside désormais à Treyvaux. La congrégation catholique fondée en France, en 1856, ferme ainsi sa dernière maison en Suisse, même si elle compte encore 8000 membres dans le monde.

Les locaux de Marly, comprenant une maison et une chapelle, seront vendus à terme. «Ils n’auront plus de fonction religieuse et la chapelle devra être désacralisée», confirme Patrick Mayor, qui accompagne la congrégation dans ces opérations au nom de l’évêché. Les volumes bâtis, en bordure de la route de Fribourg, devraient être conservés: leur affectation future sera sociale, selon les p

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11