La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

De l’argent frais pour les TPF

L’Etat de Fribourg veut augmenter sa participation au capital-actions de l’entreprise. Votation en vue

Pour la période 2023-2030, les investissements des TPF Trafic sont estimés à 580 millions de francs, notamment pour le remplacement de la flotte de véhicules par des modèles plus écologiques. © Charles Ellena-archives
Pour la période 2023-2030, les investissements des TPF Trafic sont estimés à 580 millions de francs, notamment pour le remplacement de la flotte de véhicules par des modèles plus écologiques. © Charles Ellena-archives

Thibaud Guisan

Publié le 13.07.2023

Temps de lecture estimé : 7 minutes

Transports publics » Donner un coup d’accélérateur aux investissements des Transports publics fribourgeois (TPF) ces prochaines années. C’est l’objectif du Conseil d’Etat, qui entend augmenter de 60 millions de francs la participation du canton au capital-actions de la compagnie. Pour la période 2023-2030, les investissements de TPF Trafic, la société fille, chargée de l’exploitation de l’offre de transports commandée par les pouvoir publics, sont estimés à plus de 580 millions de francs, notamment pour le remplacement de la flotte de véhicules par des modèles plus écologiques.

Un message est adressé au Grand Conseil, qui devrait se prononcer sur cet objet cet automne. La dépense proposée par le Conseil d’Etat dépasse le seuil du référendum financier obligatoire (plus de 1% du total des d&eacut

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11