La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

De nouveaux gardiens des falaises en ville de Fribourg

La ville de Fribourg a installé ce jeudi des dispositifs pour surveiller en temps réel ses filets pare-pierres

Le filet pare-pierres et le guard (en médaillon), un dispositif permettant un suivi en temps réel, en bas. © Charly Rappo
Le filet pare-pierres et le guard (en médaillon), un dispositif permettant un suivi en temps réel, en bas. © Charly Rappo

Photos Charly Rappo Texte Lise-Marie Piller

Publié le 22.09.2022

Temps de lecture estimé : 4 minutes

Partager cet article sur:

Sécurité » Qu’est-ce que deux petits points orange dans une mer de végétation? Pas des oranges au milieu d’une jungle, mais bien (vus de loin) Dario Carrea et Sascha Schultes, vêtus d’un uniforme réglementaire. Les deux hommes progressent ce jeudi entre les arbres masquant les falaises vers les Grandes-Rames à Fribourg. Le premier est chef de projet chargé des dangers naturels à la ville de Fribourg, le deuxième travaille pour l’entreprise argovienne Geobrugg.

Les branches craquent sous les pas, puis enfin, le duo atteint un des deux filets pare-pierres du site. Cette installation métallique plus haute qu’un homme retient les pierres qui se détachent des falaises en molasse, avec le processus naturel d’érosion. «En théorie, un filet peut arrêter une petite voiture lancée à 30-40 km/h», compare Dario Carr

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11