La Liberté

Graffeurs antiques en images

03.11.2017

Aventicum »   Si l’époque moderne a ses graffeurs, l’Antiquité a aussi eu ses amateurs d’écriture sauvage. C’est ainsi que les 1829 graffitis sur céramique découverts à Avenches font l’objet d’une monographie publiée aujourd’hui. Le corpus serait le plus important étudié à ce jour pour l’Empire romain.

«Un fragment peut par exemple indiquer Ce gobelet appartient à Sextus, tandis qu’un autre comportera un petit dessin. Les graffitis nous ramènent à des gens simples, qui ne sont pas restés dans l’histoire», explique Marie-France Meylan Krause, directrice du Site et Musée romains d’Avenches.

Un autre ouvrage est aussi publié: A La Montagne. Une nécropole du Ier siècle après J.-C. à Avenches. Il traitera du plus ancien cimetière gallo-romain connu à Avenches, dont la superficie est évaluée à 1200 m2. Ce type de site est relativement rare, selon la directrice.

«Nous avons pu bénéficier de subventions de la Loterie romande, de l’Association Pro Aventico, du canton de Vau

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00