La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Jobs temporaires à réguler

Le parlement a accepté hier d’étudier la pérennisation de certains fonctionnaires

Selon le député UDC Gabriel Kolly, engager du personnel hors comptabilisation des équivalents plein-temps pose problème. © Alain Wicht-archives
Selon le député UDC Gabriel Kolly, engager du personnel hors comptabilisation des équivalents plein-temps pose problème. © Alain Wicht-archives

Nicolas Maradan

Publié le 09.09.2022

Temps de lecture estimé : 2 minutes

Grand Conseil » L’Etat de Fribourg va étudier la régularisation des engagements de personnel effectués hors décompte officiel. Hier, le Grand Conseil a unanimement accepté un postulat en ce sens rédigé par le vert François Ingold (Fribourg) et l’UDC Gabriel Kolly (Corbières). Selon les deux élus, engager du personnel hors comptabilisation des équivalents plein-temps (EPT) pose en effet deux problèmes. Premièrement, les contrats de travail inscrits ainsi dans des crédits forfaitaires peuvent placer les employés dans des situations professionnelles précaires. De plus, l’engagement de collaborateurs hors inventaire donne une vision tronquée de la réalité de l’emploi. «On ne sait pas réellement combien de personnes travaillent à l’Etat de Fribourg», déplore François Ingold.

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11