La Liberté

«Nous sommes le centre progressiste»

Anthony Jaria: «Si nous avons une chance, c’est au Conseil des Etats plutôt qu’au Conseil national où on vote pour des listes.» © Charly Rappo
Anthony Jaria: «Si nous avons une chance, c’est au Conseil des Etats plutôt qu’au Conseil national où on vote pour des listes.» © Charly Rappo
«Nous sommes le centre progressiste»
«Nous sommes le centre progressiste»
«Nous sommes le centre progressiste»
«Nous sommes le centre progressiste»
«Nous sommes le centre progressiste»
«Nous sommes le centre progressiste»
26.09.2019

Président de la section fribourgeoise du PBD, Anthony Jaria estime sa candidature «nécessaire»

Anne Rey-Mermet et Nicolas Maradan

Conseil des Etats » Président de la section cantonale du Parti bourgeois-démocratique (PBD), Anthony Jaria est candidat au Conseil des Etats. Né en 1980, il est marié et père de trois enfants. Ce Genevois d’origine, à Fribourg depuis trois ans, a une maîtrise de biochimie et travaille comme chef de domaine de service auprès du Corps des gardes-frontières, à Berne.

Votre parti a été construit autour de l’ancienne conseillère fédérale Eveline Widmer-Schlumpf. Sans elle, a-t-il encore sa raison d’être?

Anthony Jaria: Oui, bien sûr. Evelyne Widmer-Schlumpf était «le déclencheur». L’UDC avait totalement dévié de sa ligne originelle, c’était à la base un parti du centre. Avec Monsieur Blocher, il est parti plus à droite. Madame Widm

Articles les plus lus
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00