La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Petite enfance: Le personnel veut de meilleures conditions de travail

Une assemblée a fixé les grands axes de négociation en vue d’une convention collective de travail pour les crèches et les accueils extrascolaires. Le personnel propose d’appliquer la grille salariale de l’Etat.

Les conditions de travail sont très différentes d’une structure à l’autre dans le canton de Fribourg. © Charly Rappo-archives
Les conditions de travail sont très différentes d’une structure à l’autre dans le canton de Fribourg. © Charly Rappo-archives

Dominique Meylan

Publié le 22.06.2024

Temps de lecture estimé : 1 minute

Les grands axes de négociation, en vue d’une convention collective de travail dans le domaine de la petite enfance, sont connus. Réunis en assemblée à l’invitation du Syndicat des services publics (SSP) jeudi, une cinquantaine de représentants du personnel des crèches et des accueils extrascolaires ont fixé un cahier de revendications. Ils demandent l’application de la grille salariale de l’Etat, un 10% de temps planifié pour les tâches hors présence des enfants et la prise en charge de la formation continue par l’employeur.

Selon un communiqué du SSP, les discussions ont été vives sur la gestion des stagiaires et des apprentis qui sont actuellement comptabilisés dans l’effectif. L’assemblée a adopté une proposition selon laquelle ce personnel sera responsabilisé de manière graduelle. Le projet de CCT demande aussi d’intégrer dans l’horaire un 10% pour les référent

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11