La Liberté

Recyclage pour le personnel soignant

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Coralie Wicht est responsable du nouveau programme de réinsertion de la Haute Ecole de santé de Fribourg. © Alain Wicht
Coralie Wicht est responsable du nouveau programme de réinsertion de la Haute Ecole de santé de Fribourg. © Alain Wicht
Partager cet article sur:
30.08.2019

Dès octobre, la Haute Ecole de santé de Fribourg propose aux infirmières un programme de réinsertion

Nicolas Maradan

Santé » La Haute Ecole de santé de Fribourg lance un programme de réinsertion pour lutter contre la pénurie de personnel infirmier. Explications de Coralie Wicht, membre du personnel d’enseignement et de recherche et responsable de cette nouvelle formation.

En Suisse, selon une étude de l’Observatoire de la santé, près de 46% du personnel infirmier finit par quitter la profession. Comment expliquer ce triste record?

Coralie Wicht: Les jeunes s’intéressent pourtant à ce métier. Nous avons ainsi de plus en plus d’étudiants en soins infirmiers. Ils seront 418 en 2019, contre 228 onze ans plus tôt. Mais les chiffres montrent que, par la suite, certaines personnes quittent la profession. Les raisons sont multiples et propres à chacun: horaires difficiles, comptabilité avec la vie de famille, reconnaissance, implicat

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00