La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Siviriez refuse «un chèque en blanc» pour les futures stations d'épuration

Le Conseil général veut en savoir plus sur le coût des futures stations d’épuration de Romont et d’Autigny

En 2030, la future station d’Autigny traitera les eaux aujourd’hui épurées à Romont. © Alain Wicht
En 2030, la future station d’Autigny traitera les eaux aujourd’hui épurées à Romont. © Alain Wicht

Stéphane Sanchez

Publié le 15.03.2023

Temps de lecture estimé : 5 minutes

Eaux » Vingt non, neuf abstentions et aucun oui. Le Conseil général de Siviriez a refusé lundi d’augmenter la limite d’endettement de l’Association des communes du bassin versant de la Glâne et de la Neirigue (ABVGN) de 200’000 à 6 millions de francs. L’enjeu: le financement d’un avant-projet de station d’épuration (STEP) à Autigny et la transformation de la STEP de Romont en station de pompage. Siviriez est l’une des premières communes à s’exprimer sur ce sujet qui en concerne quinze, de Vuisternens-devant-Romont à Cottens.

L’idée, inscrite au Plan directeur cantonal, consiste à concentrer l’épuration des eaux (micropolluants compris) dans la future STEP d’Autigny, à côté de l’infrastructure actuelle. Celle de Romont ne dispose pas d’assez d’espace d’extension po

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11