La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Syndicats: Aucun accord pour protéger les maçons de la canicule

Inquiets, les syndicats n’ont pas trouvé d’accord avec les employeurs pour protéger de la canicule les travailleurs du gros œuvre. La Fédération des entrepreneurs se défend, expliquant attendre les démarches en cours à l’échelle nationale.

Les assurances recommandent de nombreuses pauses d’hydratation à l’ombre sur les chantiers. © Alain Wicht-archives
Les assurances recommandent de nombreuses pauses d’hydratation à l’ombre sur les chantiers. © Alain Wicht-archives

Rémi Alt

Publié le 09.07.2024

Temps de lecture estimé : 4 minutes

Les chaleurs estivales, aussi attendues soient-elles avec ce début d’été maussade, inquiètent sur les chantiers. Les syndicats Unia et Syna, réunis en conférence de presse ce mardi, ont fait part de leurs préoccupations. En cause: aucun accord n’a pu être trouvé avec la Fédération fribourgeoise des entrepreneurs, représentant des employeurs du gros œuvre à propos de la Convention collective de travail (CCT) locale du secteur de la construction. Celle-ci vise à établir des fonds notamment pour la formation dans le domaine, ainsi qu’à préserver la santé des ouvriers en période de canicule.

Une situation inédite, selon François Clément, directeur régional du syndicat Unia: «En Suisse, il est estimé qu’une personne meurt sur les chantiers toutes les deux semaines. Combien de personnes faudra-t-il encore pour que des mesures adaptées et responsables soient prises?»

Dialogue à rallonge

La CCT locale est en temps normal régulièrement renouvelée, d’entente avec les employeurs et

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11