La Liberté

Un dimanche sans stamm

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Au temps du coronavirus, les dimanches électoraux ne sont plus ce qu’ils étaient. © Alain Wicht-archives
Au temps du coronavirus, les dimanches électoraux ne sont plus ce qu’ils étaient. © Alain Wicht-archives
Partager cet article sur:
04.03.2021

L’Etat de Fribourg confirme que les rassemblements politiques seront interdits

Magalie Goumaz

Scrutin » Une journée électorale commence en principe par l’attente fébrile des résultats, les yeux rivés sur les écrans. Les premiers commentaires fusent alors que les sympathisants arrivent les uns après les autres. Le soulagement des uns éclipse la déception des autres. A la fin, tout le monde se congratule pour son engagement durant une longue campagne et c’est la fête. Mais il n’y aura rien de tout ça ce dimanche, jour des élections communales dans le canton de Fribourg. En raison des restrictions sanitaires, l’Etat de Fribourg a confirmé hier dans un communiqué de presse qu’il n’y aurait pas de stamms politiques.

«Au sein de la cellule de coordination cantonale, nous avons voulu éclaircir la question à la demande de certaines communes et préfectures qui ont été sollicitées par des p

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00