La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Une tourbière surveillée de près

Le lac de Lussy a préservé sa ceinture marécageuse au fil des siècles, un vrai joyau de biodiversité

Les rives du lac de Lussy s’organisent de manière concentrique. Le lac au centre est entouré successivement d’une ceinture de nénuphars nains, de roseaux, de bas-marais puis de hauts-marais.
Les rives du lac de Lussy s’organisent de manière concentrique. Le lac au centre est entouré successivement d’une ceinture de nénuphars nains, de roseaux, de bas-marais puis de hauts-marais.
Une tourbière surveillée de près
Une tourbière surveillée de près
Une tourbière surveillée de près
Une tourbière surveillée de près

Photos Charly Rappo Textes Sophie gremaud

Publié le 12.08.2020

Temps de lecture estimé : 8 minutes

Partager cet article sur:

Séries d’été » Dans le canton de Fribourg, 13 plans d’eau sont officiellement nommés «lacs». La Liberté part à leur découverte tout au long de l’été.

Relique d’une zone marécageuse s’étendant autrefois de Bulle à Châtel-Saint-Denis, le lac de Lussy est situé à 820 m d’altitude au nord du chef-lieu veveysan. Malmené par l’activité humaine au cours du siècle dernier, le plan d’eau préserve toutefois une ceinture marécageuse riche. Un véritable joyau de biodiversité aujourd’hui bien défendu et inventorié comme bas-marais, haut-marais et site marécageux d’importance nationale.

Hauts et bas-marais

Il y a 10 000 ans lorsque les glaciers se retirent, l’eau stagne dans des cuvettes de moraine et de molasse au fond

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00