La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Coriolis: Les nouveaux enjeux culturels de la régionalisation

Réunis en assemblée générale, les délégués de Coriolis infrastructures ont accepté les comptes 2023. Des enjeux régionaux pour la culture se dessinent en vue de l’évolution de la structure de l’Agglomération.

Coriolis infrastructures subventionne principalement la Fondation Equilibre Nuithonie, ainsi que d’autres institutions culturelles. © Alain Wicht
Coriolis infrastructures subventionne principalement la Fondation Equilibre Nuithonie, ainsi que d’autres institutions culturelles. © Alain Wicht

Rémi Alt

Publié le 13.06.2024

Temps de lecture estimé : 1 minute

L’année 2023 a été placée sous le signe de la réflexion pour Coriolis infrastructures, l’association de communes pour la politique culturelle dans l’Agglomération de Fribourg, composée de six membres. C’est ce que souligne principalement le rapport de gestion, discuté en assemblée générale par les délégués de l’association, mercredi soir.

L’an passé, un comité de pilotage pour une transition vers une nouvelle gouvernance culturelle régionale a été établi, financée par Coriolis infrastructures et sous la direction de la Préfecture de la Sarine.

Mais la constitution d’un nouveau conseil de fondation Equilibre-Nuithonie participe également aux changements notables qui attendent la culture régionale. De fait, après 19 ans de participation, Alexis Overney, conseiller communal à Granges-Paccot, quitte le conseil de fondation Equilibre-Nuithonie pour rejoindre le comité de direction. René Schneuwly, syndic de la même commune et président du comité de l’Agglomération de Fribourg

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11