La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Manquant de neige et d'argent, la station des Paccots est dans l’incertitude

La situation économique de Rathvel et des Paccots a pris de court les politiques, qui cherchent des solutions. Des investisseurs se profilent.

A défaut de neige (ici en 2022), les remontées tablent sur un projet 4 saisons pour 2028. Il faudra «tenir» jusque-là. © Alain Wicht-archives
A défaut de neige (ici en 2022), les remontées tablent sur un projet 4 saisons pour 2028. Il faudra «tenir» jusque-là. © Alain Wicht-archives

Stéphane Sanchez

Publié le 09.01.2024

Temps de lecture estimé : 7 minutes

Veveyse » Le temps joue contre les remontées mécaniques de Rathvel et des Paccots. Après le bouclement d’un exercice dans le rouge (160'000 fr.), Monte-Pente Corbetta SA lançait un appel à l’aide tous azimuts, fin novembre. Depuis, son président Lionel Werlen a obtenu un peu de «mou» bancaire (et remboursable) et s’attend à un hiver déficitaire. De même, le dernier exercice de Skilifts Rathvel SA affiche une perte de 140'000 francs. Son président, Alexandre Roy, anticipe encore un déficit cette année et cherche des partenaires. «Mais quand on parle de pertes potentielles et de revenus peu fiables, c’est compliqué…» Les installations ne tournent toujours pas en ce mercredi, Vérolly junior excepté. Et l’inquiétude reste de mise.

Les deux sociétés, qui ont rogné toutes leurs charges et mutualisé une partie des frais d’exploitation, espèrent conjurer le spectre du dépôt de bilan. «Nous cherchons à atténuer le déficit reporté et nou

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11