La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Santé: Un escape game, des flashmobs: l’HFR innove pour faire bouger ses patients

Les physiothérapeutes de l’Hôpital cantonal ont imaginé différentes mesures pour favoriser la mobilité des patients. Les études montrent qu’avec seulement 900 pas par jour, certaines complications peuvent être évitées.

Des énigmes ont été disséminées dans l’Hôpital cantonal pour encourager les patients à bouger. © Charly Rappo
Des énigmes ont été disséminées dans l’Hôpital cantonal pour encourager les patients à bouger. © Charly Rappo

Dominique Meylan

Publié le 03.04.2024

Temps de lecture estimé : 3 minutes

Un hôpital sans pyjama, l’idée peut faire sourire. Le but n’est pas de mettre les patients à nu, mais plutôt de les inciter à s’habiller, à quitter leur lit et à bouger. Tout cela avec une ambition: éviter les conséquences néfastes de l’immobilité. L’Hôpital fribourgeois (HFR) a présenté mercredi en conférence de presse une série de mesures, dont un escape game, imaginées pour rendre les personnes hospitalisées plus mobiles dans un environnement amusant.

«A ma connaissance, nous sommes le seul hôpital en Suisse romande à proposer un escape game. Notre devise, c’est l’imagination au pouvoir», raconte Olivier Rime, responsable du service de physiothérapie et ergothérapie sur le site de Fribourg de l’HFR. L’escape game est un jeu d’énigmes à accomplir seul ou avec ses proches. Une première version est limitée à la chambre pour les patients les plus touchés. La seconde incite à arpenter les couloirs de l’hôpital. Des rébus, des puzzles ou des indices, imprimés sur des affiches, y

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11