La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Analyse: un syndicaliste et un ambassadeur débattent de la libre circulation

Pierre-Yves Maillard, président de l’Union syndicale suisse (USS), et Petros Mavromichalis, ambassadeur de l’Union européenne à Berne, ont croisé le fer à Lausanne.

Petros Mavromichalis, ambassadeur de l'Union européenne à Berne. © Keystone
Petros Mavromichalis, ambassadeur de l'Union européenne à Berne. © Keystone

Raphaël Besson

Publié le 30.11.2023

Temps de lecture estimé : 4 minutes

Suisse-Europe » «Oublié» à cause de la campagne des fédérales, le dossier européen revient sur la table et échauffe à nouveau les esprits puisque le Conseil fédéral laisse entendre qu’il délivrera un mandat de négociation avec Bruxelles d’ici à la fin de l’année, la date du 15 décembre étant évoquée. Pour les optimistes, rien de plus normal dès lors que les partenaires bandent leurs muscles avant de monter sur le ring. Pour les pessimistes, «l’hypothèse de l’échec» serait bien présente tant les déclarations sont carrées et le fossé béant. Le débat mardi soir à Lausanne entre, notamment, Pierre-Yves Maillard, président de l’Union syndicale suisse (USS), et Petros Mavromichalis, ambassadeur de l’Union européenne à Berne, est sans doute révélateur de cette phase du processus. Une première discussion en public pour les deux responsables qui ne se sont pas ménagés.

Après la fin unilatérale des négociations sur l’accord-cadre en mai 2021 par la Suisse «qui a été un moment

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11