La Liberté

Sport et science, un jeu dangereux

Pour le docteur Vincent Chollet, Roger Federer est le meilleur ambassadeur du sportif raisonnable. © Keystone
Pour le docteur Vincent Chollet, Roger Federer est le meilleur ambassadeur du sportif raisonnable. © Keystone
22.01.2019

Avec l’arrivée de nouvelles technologies, le sportif blessé se met à rêver d’une guérison express. Attention toutefois au manque de fiabilité de certains gadgets, mettent en garde les spécialistes

Jean-Bernard Paillisser

Enquête » L’Homo sportivus vient d’entrer dans une spirale aussi captivante que dangereuse: celle qui lui permet d’obtenir des moyens de s’autoévaluer en contrecarrant les contraintes de la nature telles que le vieillissement, la maladie ou l’accident. Les nouvelles technologies auxquelles le sportif peut désormais accéder ne font pas toujours la différence entre le gadget qui aliène et la thérapie. La prévention, l’innovation, le traitement médical et tout ce qu’il entraîne dans la relation entraîneur-médecin sont impactés. Et s’il était temps de s’informer?

1 La prévention pour réduire les risques

En se dotant d’une structure hospitalière dédiée aux sportifs d’élite ou appartenant à la catégorie populaire, Fribourg relève un défi scie

Abonnez-vous à notre playlist Spotify
Abonnez-vous à notre playlist Spotify

Découvrez les playlists Spotify de La Liberté.

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00